Navigation | Plus de traitements contre l’herpès génital

Plus de traitements contre l’herpès génital

 

 

Plus de traitements contre l’herpès génital dans Astuces sexe 110864BLANC

 

Alors que les maladies sexuellement transmissibles continuent de progresser, les scientifiques pourraient bientôt trouver le moyen de mettre un frein à l’un de ces plus gros virus , l’herpès génital. Mieux encore que les traitements médicamenteux ordinaires, le vaccin contre l’herpès pourrait sauver plusieurs millions de vie et donner naissance à une nouvelle forme de soins contre les IST.

Plus de deux millions de personnes sont en effet touchées par l’herpès génital en France. Malgré des campagnes d’information soutenues, le virus connaît toujours une propagation accrue. Si les médicaments permettent de limiter ses symptômes, ils ne peuvent en aucun cas faire disparaitre le virus de manière permanente.

Ainsi, les médicaments comme Valtrex ou Zelitrex, aussi efficaces-soient-ils, ne permettent pas de soigner la maladie entièrement, d’où la nécessité de trouver un traitement qui agit plus en profondeur sur le virus.

Un vaccin développé par des chercheurs américains pourrait donc  être la solution de demain. Lors d’une étude effectuée sur plus de 500 personnes, les chercheurs ont noté que  le vaccin était efficace à 73%. La réussite du vaccin dépendait néanmoins de plusieurs injections étalées sur plusieurs mois ainsi qu’un suivi régulier.

Les premiers résultats  de l’étude annonçaient donc un progrès majeur, voire une alternative aux traitements ordinaires comme Valtrex. Une conclusion beaucoup trop hâtive selon certains scientifiques. En effet  lors  d’une étude parallèle, les scientifiques ont trouvé que la vaccin contre l’herpès génital était  principalement efficace sur les femmes qui n’étaient pas encore porteuses du virus.

Chez les hommes, le vaccin testé sur les porteurs du virus s’était montré également sans succès, mais les tests effectués sur les non porteurs du virus masculins s‘étaient également  avérés peu concluants.

Le vaccin développé par les américains n’est donc pas encore en passe de remplacer les traitements ordinaires comme Valtrex ou Zelitrex . Il faudra donc attendre d’autres études parallèles ou des recherches parallèles pour pouvoir introduire officiellement le vaccin sur le marché des traitements anti herpès.

Par parlonsexe le 12 janvier, 2012 dans Astuces sexe

Laisser un commentaire

Mon intime conviction |
kavalkade |
J'assume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lovemature
| fakes
| lesbosdereve