Navigation | La sodomie : pourquoi les hommes l’apprécient autant

La sodomie : pourquoi les hommes l’apprécient autant

La sodomie : pourquoi les hommes l’apprécient autant dans Couples shutterstock_62700331-300x300

D’après de récents sondages, 52% des femmes n’aimeraient pas la sodomie. Cette pratique sexuelle encore taboue, est pourtant très appréciée des hommes. En effet, 90% des hommes auraient plus de plaisir à avoir un rapport anal plutôt qu’une pénétration vaginale. Entre  fantasmes débridés, curiosité « malsaine » ou domination de la femme, pourquoi les hommes sont-ils autant portés  sur la sodomie ?

Le goût de l’interdit

shutterstock_90206332-150x150 hommes dans HommesSi l’on en croit certains hommes, la sodomie procurerait plus de plaisir, voire plus de sensations. « C’est plus serré, plus agréable » confient Alain ou encore José . Mais est-ce vraiment la sensation physique qui fait de la sodomie, la pratique sexuelle la plus appréciée des hommes ? Pour les chercheurs, rien n’est sûr…

En effet, même sans l’avoir pratiqué, de nombreux hommes sont excités à la seule idée de pénétrer leur partenaire dans l’orifice « interdit ». Christophe confie ainsi apprécier la  sodomie pour « son côté tabou ». Contre-nature et souvent associée à la défécation, elle est l’antithèse de la reproduction. La sodomie serait donc le symbole de l’interdit  et de la luxure.

Une preuve d’amour

Mais pour les chercheurs, ce qui semble surtout plaire aux hommes, c’est la réticence de la femme ,et plus particulièrement la conquête envers le « fruit défendu ».Lorsque la femme décide enfin de « se livrer » après plusieurs semaines  voire plusieurs mois de réticence, pour l’homme, c’est un véritable  cadeau, une preuve d’amour absolue. La sodomie serait ainsi plus gratifiante  que la pénétration vaginale.

Pour les psychologues, c’est la « barrière avec le sexe féminin » qui procurerait autant de jouissance à l’homme. En effet, la sodomie est l’antithèse de l’accouplement. Improductive, elle permet d’éviter  toutes sortes d’inquiétude telles que la grossesse. D’où une perception négative de la pratique  par la femme.

Par parlonsexe le 3 juillet, 2012 dans Couples, Hommes

Laisser un commentaire

Mon intime conviction |
kavalkade |
J'assume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lovemature
| fakes
| lesbosdereve