Navigation | Les jeunes préfèrent le sexe oral

Les jeunes préfèrent le sexe oral

Les jeunes préfèrent le sexe oral dans Couples shutterstock_60694462-200x300

A l’heure où les maladies sexuellement transmissibles continuent de s’étendre, les jeunes l’ont bien compris, la précaution est de mise. Si le préservatif était la protection la plus populaire dans les années 1990, aujourd’hui, les jeunes se tournent vers des recours plus naturels mais pas forcément plus sûrs. La pénétration vaginale jugée « trop dangereuse » , les jeunes se tournent désormais vers le sexe oral non protégé.

 Les comportements des jeunes changent

sexy-lips7 jeunes dans CouplesC’est un fait mondial. En Espagne, aux Etats-Unis ou en France, les chercheurs assistent à un changement de comportement des jeunes. Les adolescents deviennent plus précoces et s’adonnent à des pratiques pour le moins  pas très responsables. Si l’on en croit une récente étude, l’âge des premiers rapports sexuels des ados serait passé de 17 ans à 15 ans.

Les pratiques sexuelles des jeunes ne seraient plus non plus exactement les mêmes. Ainsi, si la pénétration vaginale protégée était largement favorisée il y a quelques années, aujourd’hui, les jeunes préfèrent le sexe oral , sans préservatif.

En Espagne, ils seraient ainsi plus de 49% âgés de 15 à 19 ans à pratiquer le sexe oral, contre 44% pour la pénétration vaginale. En France, 25% des 15-24 ans avaient déjà fait une fellation ou un cunnilingus avant leur premier rapport.

 

Une pratique jugée moins risquée
shutterstock_110151680-300x300 sexe oralLe sex oral serait donc pour les jeunes adultes un « bon moyen » de débuter leur vie sexuelle. Il serait en effet moins brutal que la pénétration vaginale et moins « dangereux » que cette dernière. En effet, d’après  une enquête menée par le Centre de contrôle et de prévention des maladies sexuellement transmissibles, le sexe oral serait jugé « plus sûr » pour les ados.

Pourtant les faits sont là : 50% des infections sexuellement transmissibles aux Etats-Unis  avaient été contractées après une fellation ou un cunnilingus. Des faits inquiétants qui démontrent l’importance de mettre en place des campagnes d’informations plus ciblées pour ces jeunes débutants du sexe.

Par parlonsexe le 22 août, 2012 dans Couples

Laisser un commentaire

Mon intime conviction |
kavalkade |
J'assume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lovemature
| fakes
| lesbosdereve